Caractérisation et réhabilitation des pratiques traditionnelles pour la conservation de la biodiversité dans les parcours d’Iguer Aouragh au Moyen Atlas (APAC Zaouia Ifrane)
Caractérisation et réhabilitation des pratiques traditionnelles pour la conservation de la biodiversité dans les parcours d’Iguer Aouragh au Moyen Atlas (APAC Zaouia Ifrane)
Le Projet vise la réinstauration des pratiques traditionnelles à travers l'adoption d'une approche participative intégrée et inclusive pour la planification des actions et l’implication et l’adhésion de la communauté concernée au processus de réhabilitation des pratiques et des activités génératrices de revenus, la mise en œuvre des activités et le suivi-évaluation.
Les principales activités du projet s'articulent autour:

• Des activités ayant un impact direct sur la biodiversité : il s’agit des pratiques de gestion conservatoire des ressources naturelles et en particulier la gestion rotative des parcours et l’Agdal. En effet ces pratiques ont un impact direct sur la gestion durable et la conservation de la diversité biologique de la strate herbacée directement pâturée par les animaux. La gestion rationnelle et durable par ces pratiques permettra de gérer durablement le potentiel herbacé et par conséquent réduire la pression sur les arbres forestiers (limiter et/ou réduite l’ébranchage et l’écimage du cèdre et du chêne vert).
• Des activités ayant un impact indirect sur la gestion durable des ressources naturelles (arbres, arbustes et herbacées) : il s’agit d’actions de valorisation des produits de terroirs afin de responsabiliser les usagers pour une meilleure conservation et gestion durable des ressources végétales telles que les plantes aromatiques et médicinales (PAM) de haute valeur ajoutée qui existent dans la zone de projet. En effet, certaines espèces de PAM sont devenues rares et menacées de disparition en raison de leur exploitation anarchique et irresponsable par les usagers et les non usagers. La promotion de l’intérêt de ces espèces comme sources de revenus entrainera la gestion durable et conservatoire via l’organisation des usagers en coopératives ou l’appui des coopératives existantes pour une meilleure valorisation des filières retenues.
La pauvreté est un facteur limitant les possibilités des usagers à se procurer l’alimentation de complémentation en période de disette. Ceci a entrainé la surexploitation de la diversité floristique et ses conséquences sur la diversité faunistique (Forêts, zones humides). A ce sujet, des Activités Génératrices des Revenus (AGR) seront développées pour une meilleure valorisation des produits de terroir (PAM).
Ces AGR permettront l’amélioration des revenus et offriront des moyens pour soulager la pression sur la biodiversité des parcours et les ressources naturelles.
Les activités prévues s'insèrent dans les quatre axes suivants :
1. Réhabilitation des pratiques traditionnelles de gestion des espaces naturels sur 660 ha
2. Caractérisation de la pratique de l'Agdal sur les parcours collectifs d’Iguer Aowragh
3. Valorisation des produits de terroir
4. Développement des capacités des associations et des coopératives locales en matière de gestion des la biodiversité

 

Project Snapshot

Grantee:
Country:
Morocco
Area Of Work:
Biodiversity
Grant Amount:
US$ 50,000.00
Co-Financing Cash:
Co-Financing in-Kind:
Project Number:
MOR/SGP/OP7/Y1/ICCA-GSI-COVID/2021/02
Status:
Not active yet

SGP Country office contact

Ms. Badia Sahmy
Phone:
+ 212 5 37 57 15 56
Fax:
+ 212 5 37 57 15 54
Email:

Address

15, av Ben Barka, Secteur 4, Bloc M
Rabat Hay Riad, 10100