Projet Promotion de la médecine traditionnelle à travers la valorisation de plantes médicinales contenues dans les forêts sacrées de Houinhouévè Ahouanmagnikoutomè et de Houinyèhoue dans la commune de Klouékanmé
Projet Promotion de la médecine traditionnelle à travers la valorisation de plantes médicinales contenues dans les forêts sacrées de Houinhouévè Ahouanmagnikoutomè et de Houinyèhoue dans la commune de Klouékanmé
Au Bénin, même si les données sur les maladies chroniques sont disparates, les résultats de quelques études réalisées dans certaines régions ont révélé une augmentation de la prévalence et de la mortalité liées aux maladies telles que l’asthme, l’hypertension artérielle et le diabète.
Pour guérir de ces troubles, environ 80% de la population béninoises font toujours recours à la science des plantes médicinales pour se traiter. Ces connaissances endogènes liées à l’usage des plantes sont détenues par les tradipraticiens et constituent une science qui se transmet oralement et de génération en génération. Cette conservation du patrimoine scientifique orale n’est pas sans inconvénient car exposant à un risque de disparition de ces savoirs.

En dehors des risques de perte de la pratique médicinale, la seconde préoccupation majeure se trouve être la standardisation de la pratique médicinale traditionnelle. Les doses administrées lors des traitement préventifs ou curatifs sont exprimées de différentes façons : un gobelet, une louche, d’un verre à liqueur ou à bière, une tasse, une calebasse, une cuillère à café, une cuillère à soupe, d’une pincée de deux (2) à quatre (4) doigts, d’une poignée, d’un litre, d’un seau. Les doses à administrer restent donc imprécises.

Il urge donc de faire une prospection systématique de ces ressources pour documenter leur richesse mais aussi de faire une surveillance de posologie, afin d’éviter les risques réels d’accidents thérapeutiques qui peuvent parfois s’avérer tragiques.

C’est dans cette optique que s’inscrit l’ONG JESDD en initiant le projet « Promotion de la médecine traditionnelle à travers la valorisation de plantes médicinales contenues dans les forêts sacrées de Houinhouévè Ahouanmagnikoutomè et de Houinyèhoue dans la commune de Klouékanmè »

Ce projet a pour objectif de contribuer à la documentation et à l’amélioration des connaissances théoriques et pratiques des acteurs de la médecine traditionnelle.

De façon spécifique, le projet a pour ambition de faire le point des recettes médicinales utilisés par les tradithérapeutes gestionnaire des forêts sacrées de Houinhouévè Ahouanmagnikoutomè et de Houinyèhoue dans la commune de Klouékanmè dans le traitement des maladies chroniques ; mettre au point un médicament traditionnel amélioré à partir des recettes les plus crédible mise à disposition par les tradithérapeutes; accroître la capacité des bénéficiaires à lutter contre la Covid19 à travers la fabrication de masque à l’aide des matériaux locaux. Il sera également mis en place une convention de gestion des résultats de la recherche aux profits de tous les acteurs qui y ont contribué.

A terme ce projet va permettre de connaître les remèdes utilisés pour traiter certaines maladies chroniques mais aussi d’élaborer un médicament traditionnel amélioré avec un dosage bien connu pour son administration à une personne malade. Les populations autochtones bénéficieront de diverses formations sur la culture de certaines plantes et peuvent en faire une activité économique. Ce qui va aider à pérenniser ces plantes dans le milieu, mais aussi améliorer les conditions financières des populations riveraines.

 

Project Snapshot

Grantee:
ONG Jeunesse Éthique Sante Et Développement Durable
Country:
Benin
Area Of Work:
Biodiversity
Grant Amount:
US$ 39,000.00
Co-Financing Cash:
US$ 37,068.00
Co-Financing in-Kind:
US$ 11,912.00
Project Number:
BEN/ICCA/-GSI-COVID/2021/06
Status:
Currently under execution

SGP Country office contact

Mme Evelyne Armelle GUIDIGBI
Phone:
+229 21313045
Email:

Address

Zone Residentielle-Lot No. 11
BP 506 Cotonou