Structuration de la filière « noix de coco » par les femmes d’Ebodje à la périphérie du Parc National de Campo Ma’an
Structuration de la filière « noix de coco » par les femmes d’Ebodje à la périphérie du Parc National de Campo Ma’an
Ce projet vise à mettre en œuvre des activités de valorisation de la filière noix de coco à la périphérie du Parc National de Campo Ma’an (PNCM) dans le village Ebodje. En effet la principale activité génératrice de revenus dans ce village était jusqu’avant l’arrivée du Covid 19 l’écotourisme (visite des tortues marines, excursions en forêt, balades en pirogue dans la rivière ou dans la mer, visite des chutes de la Lobé et du rocher du loup). Cependant, la pandémie a gravement affecté ce secteur d’activité ; les touristes ne venant plus dans la zone, ce qui a conduit à l’aggravation de la pauvreté. De ce fait, les communautés n’ont plus assez d’entrées financières et n’arrivent plus à survenir à leurs besoins essentiels. Elles sont tentées de capturer les tortues marines (espèce de la classe A) pour des fins alimentaires et financières. Cette situation conduisant à la dégradation de la biodiversité n’est pourtant pas inéluctable car il existe dans la zone un grand potentiel en noix de coco qui pourrait constituer une importante source de revenu si cette filière était mieux organisée et mieux structurée. En effet, la filière noix de coco dont les acteurs sont en majorité les femmes est valorisée de manière anarchique. Elles travaillent de façon individuelle, ne maîtrisant pas les méthodes de transformation pour obtenir les noix de qualité indispensable pour la cosmétique et ne disposent pas d’équipements adéquats pour produire en quantité et en qualité. Pourtant, il existe une forte demande de noix de coco sur le marché pour des fins alimentaires et surtout cosmétiques. Entre autres, on peut énumérer l’entreprise Tropical Forest Foods and Comestics (TF-FC) qui recherche de grandes quantités de noix de bonne qualité pour les transformer en huile utile pour la cosmétique. TF-FC est une entreprise sociale camerounaise créée en 2017 pour innover la chaine de valeur des filières vertes en relation avec la protection de la biodiversité et l’augmentation des revenus des communautés vivantes autour des Aires Protégées (AP). Ainsi, organiser cette filière conduirait à développer une activité génératrice de revenus pour l’amélioration des conditions d’existence de ces femmes d’une part et pour la protection des tortues marines d’autre part.
L’objectif général du projet est de valoriser la filière noix coco avec les femmes du village Ebodje à la périphérie du PNCM tout en contribuant à la protection des tortues marines. De façon spécifique, il s’agira de : Structurer et renforcer les capacités de production des femmes autour de la filière « noix de coco » ; Assurer la pérennité de la ressource par les actions de reboisement tout en contribuant à la séquestration du carbone ; Promouvoir les activités visant la résilience des femmes face au COVID-19.
 

Project Snapshot

Grantee:
TROPICAL FOREST AND RURAL DEVELOPMENT
Country:
Cameroon
Area Of Work:
Biodiversity
Grant Amount:
US$ 35,168.00
Co-Financing Cash:
US$ 12,446.17
Co-Financing in-Kind:
US$ 29,480.61
Project Number:
CMR/SGP/OP7/Y1/CORE/BD/2021/05
Status:
Currently under execution
Project Characteristics and Results
Inovative Financial Mechanisms
- Les newsletters sur les actions de terrain seront rédigées et publiées aussi bien dans le site web de TF-RD, du GEF Small Grant Programme Cameroun pour le FEM7, ainsi que dans les sites dont l’organisation est partenaire et/ou membre. - Les rapports d’activités seront introduits dans le site web de TF-RD et du GEF Small Grant Programme Cameroun pour le FEM7 - Deux stagiaires académiques (2 femmes) participeront à la mise en œuvre du projet ; stage au bout desquels des rapports de stage bien illustrés seront validés et disponibles. Aussi, - Un document sera conçu et distribuer pour capitaliser les résultats, les leçons apprises et les acquis du projet
Significant Participation of Indigenous Peoples
- L’utilisation de la langue locale pendant le déroulement des activités (présence des traducteurs) - Mise en œuvre des activités par les communautés locales
+ View more

Grantee Contact

Mr. EPANDA Manfred Aimé
Phone: +237 699 03 59 62/ 651 58 85 86/ 672 97 00 05
Email: epandaa@yahoo.fr; tfrd2009@yahoo.fr
 

Address

Quatier Eleveur, sis Entrée du Ministre
Yaoundé , Centre , BP: 4950
 

Website

http://WWW.tropicalforest--rd.org

SGP Country office contact

Ms. Mpeck Nyemeck Marie-Laure
Email:
Mr. Fogué Aimé Kamga
Phone:
(237) 22 20 08 00/22 20 08 01
Email:

Address

c/o UNDP Office, P.O. Box 836
Yaounde