Renforcement des capacités de l’unité de recyclage des déchets plastiques à Lomé
Renforcement des capacités de l’unité de recyclage des déchets plastiques à Lomé
Au Togo, les principales villes sont en proie d’un envahissement croissant des déchets solides ménagers dû principalement à l’accroissement rapide de la population urbaine et l’extension démesurée de l’espace urbain avec une urbanisation non contrôlée et non maîtrisée. Le ramassage et l’élimination de déchets solides posent de graves problèmes, non seulement aux responsables municipaux et aux pouvoirs centraux, mais aussi et surtout aux populations pauvres. Par manque de stratégie innovante de gestion des déchets, ils sont généralement jetés sur les rues, dans les caniveaux, bassin de rétention et rivières en fragilisant ainsi les infrastructures d’assainissement déjà précaires dans nos villes et l’économie nationale. Ils sont parfois brûlés ou enfouis dans le sol avec pour corolaire des effets nocifs pour la santé humaine et animale.
Or, la filière de transformation et de valorisation des déchets contribue significativement à la réduction de la consommation des ressources en collectant mieux les déchets et en les recyclant au maximum. Cela se justifie par l’expérience faite par STADD à Lomé sur le recyclage des déchets plastiques avec l’appui du Programme de Microfinancements du Fonds pour l’Environnement Mondial et d’autres partenaires. Cette expérience a permis de créer une trentaine d’emplois fixes en collectant et recyclant près de 600 tonnes des déchets plastiques par an dans la capitale du Togo. La filière de recyclage des déchets plastiques est donc, l’un des principaux piliers de l’économie circulaire : passer d’un modèle linéaire (extraire, fabriquer, jeter) au profit d’un modèle plus sobre et plus efficace dans l’utilisation des ressources.
C’est pourquoi, STADD envisage à travers ce projet, de renforcer son unité de recyclage des déchets plastiques à Lomé en intégrant une composante sur la fabrication des pavés à base des sachets et emballages plastiques.
Pour se faire, l’espace de stockage des déchets sera couvert et une machine acquise pour améliorer la capacité de stockage et de recyclage des déchets, les équipements de production des pavés seront acquis, les jeunes et les femmes seront recrutés et formés sur le tri des déchets et l’utilisation des équipements pour la production des pavés, les déchets seront collectés et recyclés par les jeunes formés.
Le projet permettra de collecter et recycler 3000 tonnes de déchets plastiques par an (plastiques durs et sachets et emballages plastiques à usages uniques) en broyat et pavés écologiques.
Ce projet est en lien avec les priorités de l’effet 12 du Plan National de Développement (PND 2018-2022) relatif à la gestion durable des ressources naturelles et la résilience aux effets des changements climatiques. Il vise l’accompagnement au pays dans l’amélioration de la gestion rationnelle des déchets et des produits chimiques et la prévention des risques biologiques, radiologiques et nucléaires. L’adoption des pratiques nécessaires au développement durable et à un style de vie en harmonie avec la nature. De ce fait, il participe clairement à la réalisation des objectifs et priorité du PMF/FEM et du plan stratégique du PNUD.
Ce projet vise également à renforcer les relations avec d’autres acteurs de la gestion des déchets comme l’ONG Ecosystème Naturel Propre (ENPRO) et les structures de pré-collecte et de collecte des déchets afin de renforcer leurs actions dans une dynamique de synergie d’impacts.
 
Loading map...

Project Snapshot

Grantee:
Science et Technologie Africaines pour un Développement Durable
Country:
Togo
Area Of Work:
Chemicals
Grant Amount:
US$ 26,670.00
Co-Financing Cash:
Co-Financing in-Kind:
US$ 16,056.00
Project Number:
TGO/SGP/OP7/Y1/CORE/CH/2020/06
Status:
Satisfactorily Completed

SGP Country office contact

Mr. Koffi Eli Atri
Phone:
(228) 2221 69 36
Fax:
(228) 2221 16 41
Email:

Address

94, Rue Agbata
Lomé, B.P. 911