Appui à la l’autonomisation socio-économique des femmes et des jeunes dans les cantons de Dambaye et Tchabawol, Commune de Bogo
Appui à la l’autonomisation socio-économique des femmes et des jeunes dans les cantons de Dambaye et Tchabawol, Commune de Bogo
Plusieurs raisons poussent la CADEPI à faire cette proposition du projet:
- Les conséquences des changements climatiques pour lesquels les populations sont peu résilientes. Il s’agit entre autres de l’insécurité alimentaire dans laquelle sont plongées ces populations causer en partie par la faible distribution de la pluviométrie occasionnant une intensification des sécheresses avec une grande variabilité des précipitations pouvant atteindre 40 à 80%. Ces sécheresses surviennent généralement de manière brusque provoquent un assèchement des cultures et une baisse des rendements, et par conséquent l’encroutement superficiel et une diminution de la fertilité des sols.
- L’exploitation abusive des arbres par ces populations pour des fins de production agricole (la culture de Karal : le champ doit être nu d’arbre pour lutter contre les oiseaux) et lucrative (vente pour bois de chauffe) durant toute l’année. Cette mauvaise exploitation favorise la dégradation des terres à cause du fait que naturellement les arbres protègent le sol contre les attaques (soleil, vent, eau de ruissèlement etc.),
- Les attaques de la secte islamiste Boko Haram surtout dans la partie frontalière avec le Nigéria ont entrainé des flux migratoires avec plus de 228 000 personnes déplacées internes vers les zones mieux sécurisées. Cet important flot de migrants met à rude épreuve la coexistence entre ces personnes et les communautés hôtes, en même temps exacerbe la pression sur les ressources alimentaires, foncières et hydriques avec des risques des vives tensions et conflits intercommunautaires, d’instabilité et d’insécurité sociale. Face à cette situation alarmante, les femmes et les jeunes de cette région connaissent une vulnérabilité accrue, exclus de cercle de prise de décision et des opportunités économiques. On note aussi un arrêt des échanges transfrontaliers, une restriction de la circulation des biens et des personnes avec pour conséquence une baisse des recettes de l’Etat, de l’oisiveté des jeunes et des femmes l’enclin à des comportements irresponsables (alcoolisme, banditisme, prostitution...).
Pour essayer d’apporter une contribution à la résolution de ces problèmes, CADEPI va s’appuyer sur quelques initiatives qui ont été prises par certains Projets et programmes et les ONG. On peut en occurrence citer l’intervention du consortium CADEPI-AJED MR avec l’appui financier du PNDP ont accompagné 150 jeunes vers la formation et l’insertion dans cette Commune. Nous notons aussi l’intervention de la GIZ qui a également accompagné les jeunes vers la formation et l’insertion.
Le présent projet viendra renforcer ces initiatives. Il a pour objectif global de contribuer au renforcement de la résilience à travers l’amélioration des moyens d’existence des populations dans la Commune de Bogo. Il sera plus spécifiquement question de :
- OS1 : Améliorer les revenus des femmes et des jeunes à travers une meilleure organisation de la production laitière ;
- OS2 : Promouvoir l’autonomisation des femmes et des jeunes par une amélioration des activités de l’embouche ovine.
Pour atteindre ces objectifs, les résultats suivants sont prévus :
R1.1 : Deux coopératives des productrices du lait sont mises en place et fonctionnelles
R1.2 : Les membres de deux coopératives sont formés en technique de l’agroforesterie et l’appliquent sur des parcelles expérimentales
R2.1 : Deux Coopératives des femmes et jeunes menant l’activité d’embouche ovines sont mises en place et fonctionnelles
R2.2. Au moins 50 personnes, membres des coopératives maitrisent et appliquent les techniques d’embouche ovine ;
R2.3. Les deux coopératives d’embouche ovine ont reçu chacune des kits économiques leur permettant de bien mener leurs activités.
Pour atteindre ces résultats, le projet a prévu les activités suivantes :
Etablir la situation de référence de projet, organiser un atelier de lancement du projet, Organiser des activités d’Information et de sensibilisation sur l’organisation d’une gestion intégrée et durable d’une ferme laitière, Renforcer/mettre en place deux coopératives des producteurs de lait dans deux localités de la Commune de Bogo, Former les producteurs de lait en agroforesterie, Accompagner les producteurs de lait dans l’agroforesterie grâce à la régénération naturelle assistée de l’acacia albidha sur au moins 10 ha, Promouvoir au sein des coopératives des producteurs du lait la mise en place des parcelles fourragères, Faciliter les contacts entre producteurs de lait et les transformateurs en vue de l’écoulement facile du lait, Sensibiliser les femmes et les jeunes sur l’importance de la mise en place des organisations professionnelles d’embouche ovine, Identifier les groupes des jeunes et femmes menant ou désirant mener des activités d’embouche (ovine) et les formaliser en coopératives, Organiser des formations des membres des coopératives des jeunes et des femmes en vie associative et comptabilité simplifiée pour leur pérennisation, Organiser les formations des jeunes et femmes, membres des coopératives en techniques de conduites des activités d’embouche, Appuyer chaque coopérative des jeunes et femmes à l’élaboration et mise en œuvre de leurs plans d’affaire d’embouche , Identifier les besoins en kits économiques pour les coopératives, Apporter des appuis en kits économiques aux coopératives des jeunes et femmes.
La mise en œuvre de ce projet reposera sur une approche multi-acteurs permettant de créer un espace de concertation et de mise en synergie d’actions. Il s’agit notamment de certains services techniques déconcentrés de l’Etat tels que la Délégation d’Arrondissement de Promotion de la Femme et de la Famille de Bogo, la Délégation de la jeunesse, la Délégation de l’Elevage des Pêches et Industries Animales et les autres partenaires existant dans la Commune. Sa cible principale est les jeunes et les femmes.
 
Loading map...

Project Snapshot

Grantee:
CELLULE D’APPUI AU DEVELOPPEMENT LOCAL PARTICIPATIF INTEGRE
Country:
Cameroon
Area Of Work:
Land Degradation
Grant Amount:
US$ 25,400.00
Co-Financing Cash:
US$ 2,759.90
Co-Financing in-Kind:
US$ 1,498.08
Project Number:
CMR/SGP/OP6/Y5/CORE/SAHEL/2019/04
Status:
Satisfactorily Completed
Project Characteristics and Results
Inovative Financial Mechanisms
Conception et diffusion des études de cas sur les bonnes pratiques, les séances d’échanges d’expérience avec les autres intervenants, conception et diffusion des posters, organisation des marchés de connaissance et des bonnes pratiques entre partenaires dans le domaine, les documentaires sur les bonnes pratiques, communication autour des témoignages des bénéficiaires sur les réussites du projet.
Significant Participation of Indigenous Peoples
Il est prévu dans le projet la traduction en langues locales le déroulement de toutes les activités. D’ailleurs, tous les animateurs qui vont intervenir dans le cadre de ce projet sont recrutés sur la base de la maitrise des langues locales.
+ View more
Indicators
Empowerment
Number of women participated / involved in SGP project 100
Biophysical
Hectares of land sustainably managed by project 12
Livehood
Number of households who have benefited* from SGP project 60

Grantee Contact

Mr. GRABA Dominique
Phone: (237) 22 18 70 69/77 90 17 03
Email: domgraba@yahoo.fr
 

Address

Quartier Ouro-Dolé
Mora , Extrême- Nord , B.P. 96

SGP Country office contact

Ms. Mpeck Nyemeck Marie-Laure
Email:
Mr. Fogué Aimé Kamga
Phone:
(237) 22 20 08 00/22 20 08 01
Email:

Address

c/o UNDP Office, P.O. Box 836
Yaounde