Renforcement de la résilience socio - environnementale de la communauté de Tchabawol par l’arboriculture de neem
Renforcement de la résilience socio - environnementale de la communauté de Tchabawol par l’arboriculture de neem
Tchabawol est l’un des douze (12) cantons que compte la commune de Bogo dans le département du Diamaré, Région de l’Extrême-Nord Cameroun. C’est une zone sahélienne dont les caractéristiques naturelles en font un milieu à écologie fragile. Bogo est constitué d’une mosaïque d’écosystèmes steppiques et savanicoles qui alterne dans l’espace avec des paysages agraires. L’aridité du climat (climat de type soudano-sahélien à sahélien) y induit des conditions environnementales rudes qui influencent les conditions de vie des populations. Ces deux dernières décennies, les changements climatiques qui touchent le Cameroun, se font particulièrement ressentir dans les Cantons de Bogo avec pour corollaires, la raréfaction de la ressource en eau, la dégradation des écosystèmes et de la biodiversité locale. La pauvreté apparait comme la principale conséquence de cette situation. Le visage de celle-ci est particulièrement préoccupant dans le canton de Tchabawol. Le contexte local marqué par une forte densité humaine et une population essentiellement rurale implique une forte pression sur les ressources naturelles notamment ligneuses. Les besoins en bois de chauffage et les activités agropastorales s’additionnent aux contingences naturelles liées aux changements climatiques sus-indiquées pour altérer continuellement la biodiversité locale. Cet état des choses participe d’une double contrainte socio-environnementale : les ressources ligneuses s’amenuisent et la pauvreté se sédentarise. Outre, il justifie l’architecture du présent projet de renforcement de la résilience socioéconomique et environnementale de la communauté de Tchabawol par l’arboriculture de Neem. La chaine de valeur économique du Neem n’est plus à démontrer dans cette région. La plante est, depuis son introduction dans la Région par les missionnaires Allemands, prisée pour ses divers avantages écologiques et pharmacologiques. Ainsi, la démarche envisagée pour la mise en œuvre de ce projet est essentiellement participative. Elle postule le renforcement des capacités des communautés locales dans lutte contre la pauvreté et les changements climatiques. Elle met les communautés locales au cœur des activités avec une emphase sur l’approche genre consistant à susciter et accompagner les initiatives locales féminines collectives. Encore l’expérience précédente de COMDEKS a permis une grande mobilisation des femmes de cette communauté. Cette dynamique va être mise à profit avec l’appui du Chef de Communauté, le Lawane de Tchabawol qui a manifesté sa volonté de disposer d’environ 20-30ha pour l’arboriculture du Neem. Au-delà, l’implication de ces communautés à la conception du projet renforce la pertinence du choix de la promotion de l’arboriculture du Neem comme modalité de leur autonomisation dans la lutte contre la pauvreté, mais aussi de redynamisation de biodiversité locale et de lutte contre les changements climatiques. Ce projet sort donc du schéma classique des préoccupations souvent uniquement socioéconomiques pour démontrer que l’arboriculture à Neem est un moyen de conciliation/intégration de divers enjeux environnementaux et une modalité d’articulation du développement durable en contexte de changement climatique dans la zone sahélienne du Cameroun. L’exploitation communautaire du Neem avec les femmes au cœur du processus est rare dans la Région. Ce projet apporte donc une innovation quant à l’inscription d’une spéculation longtemps internalisée dans la localité comme modalité d’articulation du développement local.
 
Loading map...

Project Snapshot

Grantee:
ASSOCIATION SOLIDAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT DU LAWANA DE TCHABAWOL
Country:
Cameroon
Area Of Work:
Biodiversity
Land Degradation
Grant Amount:
US$ 25,372.00
Co-Financing Cash:
Co-Financing in-Kind:
US$ 17,851.70
Project Number:
CMR/SGP/OP6/Y5/CORE/SAHEL/2019/02
Status:
Satisfactorily Completed
Project Characteristics and Results
Emphasis on Sustainable Livelihoods
Ce projet offre la perspective de renforcement des capacités communautaires dans la lutte contre les effets des changements climatiques dans le canton de Tchabawol à travers la promotion de l’arboriculture de neem. Douze (12) activités sont formalisées pour parvenir à ce but. D’abord un accent est mis sur la sensibilisation de la communauté de Tchabawol sur les effets des changements climatiques et de l’exploitation abusive des ressources naturelle. Ensuite, des formations sont données, entre autres sur une meilleure articulation endogène de la lutte contre la pauvreté.
Promoting Public Awareness of Global Environment
Des séances d sensibilisation et d’échanges dans les écoles seront organisées et à cet effet, des fiches de synthèse des objectifs et des résultats attendus projet seront établies pour aider à la compréhension des enjeux par les élèves. Dans la mesure du possible, des communiqués seront rédigés pour une diffusion des objectifs du projet dans les mosquées et églises locales. Les activités de sensibilisation voire de formation seront ouvertes aux membres des autres organisations à base communautaire afin d’étendre la sphère d’impact du projet et donc de diffusion potentielle de l’arboriculture de Neem. L’équipe du projet se chargera ainsi de confectionner des tricots et des chapeaux floqués du logo du projet qui seront distribués gratuitement aux différentes parties prenantes, notamment les membres de la communauté de Tchabawol. Des photos seront également systématiquement prises et tirées. Certaines seront remises aux autorités administratives, municipales et traditionnelles et, aux membres de la communauté voire des communautés voisines pour servir de support de diffusion des activités du projet. Pour une meilleure capitalisation des connaissances et des résultats du projet, des fiches de synthèses du projet, des vidéos des activités, des posters, … seront réalisés et diffusées dans la communauté notamment dans les écoles.
+ View more
Indicators
Biophysical
Hectares of globally significant biodiversity area protected or sustainably managed by project 5
Empowerment
Number of women participated / involved in SGP project 50
Biophysical
Hectares of land sustainably managed by project 5
Livehood
Number of individuals (gender diaggregated) who have benefited* from SGP project 60

Grantee Contact

Mr Adama SADOU
 

Address

Tchabawol Bogo
Maroua , extrême-Nord , BP : S/C 30464

SGP Country office contact

Ms. Mpeck Nyemeck Marie-Laure
Email:
Mr. Fogué Aimé Kamga
Phone:
(237) 22 20 08 00/22 20 08 01
Email:

Address

c/o UNDP Office, P.O. Box 836
Yaounde