Lutte contre la déforestation et la dégradation des espaces forestiers péri-urbains de Yaoundé à travers la vulgarisation des bonnes pratiques de carbonisation dans les pôles de production du charbon de bois des villages Akak, Ebogo et Meyene
Lutte contre la déforestation et la dégradation des espaces forestiers péri-urbains de Yaoundé à travers la vulgarisation des bonnes pratiques de carbonisation dans les pôles de production du charbon de bois des villages Akak, Ebogo et Meyene
Le projet qu’Action For Sustainable Development (ASD) soumet au financement du SGP/GEF, vise à réduire l’impact de la production du charbon de bois sur les espaces forestiers péri-urbains des environs de Yaoundé.
Le charbon de bois fait partie de la filière bois-énergie qui contribue actuellement pour plus de 80% des besoins en énergie domestique au Cameroun (INS ,2008). D’après le rapport ECAM 3/INS (2007), la demande du marché en charbon de bois pour la seule ville de Yaoundé s’élève à 3500 tonnes/an, alors que le quota légal accordé par le MINFOF en 2012 pour tout le Cameroun est de 1980 tonnes de charbon. Ce qui traduit la forte pression exercée sur les espaces forestiers péri-urbains (agro-forêts, forêts communautaires, jachères) qui fournissent plus de 90% de la demande en charbon de bois dans la ville de Yaoundé.

La satisfaction des besoins en charbon de bois de la ville de Douala porte un coup terrible sur la survie des écosystèmes forestiers péri-urbains, cette activité engendre la destruction de 8 ha de forêt par an (GIZ, 2012). Cet état des choses est dû à la non maitrise des techniques écologiques de carbonisation, et à une faible sensibilisation des acteurs et du public sur les dangers du phénomène.
D’un autre côté, une biomasse importante est brûlée et peu valorisé lors de la pratique de l’agriculture itinérante sur brûlis.
Afin de réduire, voire d’inverser cette tendance, ASD se propose d’encadrer les charbonniers et de les former sur les techniques améliorées de carbonisation qui les permettront d’améliorer leur rendement tout en réduisant significativement le gaspillage de la ressource. Il prévoit également de mettre en place des pépinières bois-énergie afin d’inculquer les notions de sylviculture aux principaux bénéficiaires.
Acacia mangium et Acacia auriculiformis sont des espèces de légumineuses à croissance rapide et dont le bois produit le charbon de très haute qualité. Ces espèces sont aussi cultivées pour améliorer la fertilité du sol car leurs racines la capacité de fixer l’azote. Le projet se donne pour ambition faire la promotion de la culture de cette espèces à usage multiple pour la restauration des espaces dégradées, l’enrichissement des jachères et pour la production du charbon.

La stratégie d’intervention employée dans le cadre de ce projet, repose sur le renforcement des capacités des bénéficiaires par le biais de la formation et la démonstration, il s’agira de les responsabiliser tout au long du processus à travers les techniques du « learning by doing ».

Le projet se déroulera dans trois villages situés respectivement dans les arrondissements de MFOU (village Meyene) et de Soa (villages Akak et Ebogo). Ces trois (03) villages constituent de véritables pôles de production du charbon de bois dont la quasi-totalité est destiné aux marchés de la ville de Yaoundé (CIFOR, 2011). Les principaux groupes cibles de ce projet sont constitués des charbonniers (jeunes et adultes), des femmes, des GICs et associations locales.
Ce projet qui vise la réduction de la déforestation et de la dégradation des espaces forestiers péri-urbains dû à la production du chardon de bois, s’inscrit en droite ligne avec les domaines focaux du PMF/FEM qui traitent des changements climatiques et de la dégradation des terres. Il s’insère également Stratégie du Programme National GEF SGP Cameroun.
 
Loading map...

Project Snapshot

Grantee:
ACTION FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT
Country:
Cameroon
Area Of Work:
Climate Change Mitigation
Land Degradation
Grant Amount:
US$ 25,673.00
Co-Financing Cash:
US$ 8,709.28
Co-Financing in-Kind:
US$ 17,918.30
Project Number:
CMR/SGP/OP5/Y4/STAR/CC/15/04
Status:
Satisfactorily Completed
Project Characteristics and Results
Promoting Public Awareness of Global Environment
Au moins 500 personnes seront sensibilisées sur le cadre légal de la production du charbon de bois. De même, les données issues de l’étude de référence sur la carbonisation dans les villages cibles permettra de disposer de données pertinentes qui seront mis à la disposition des acteurs institutionnels.
Policy Influence
Dans le cadre de l'information et de l'éducation des bénéficiaires à la base sur le cadre légal de l’exploitation du charbon. Plusieurs Lois, Décrets, Arrêtés et Décisions régissent la filière bois- énergie au Cameroun. Il s’agit : La Loi n° 94/01 du 20 janvier 1994, portant régime des forêts, de la faune et de la pêche, Article 9 (alinéa 2), la Décision N°0188 du Avril 2015 fixant les modalités de valorisation des rebuts d’exploitation forestières. L’encadrement des producteurs charbonniers est assuré sur le terrain par : (i) le MINFOF, le MINEPDED qui assurent le respect règlementaire dans la conduite des activités de carbonisation ; (ii) les organismes d’appui technique tels que la GIZ qui encadrent les charbonniers sur divers aspects ; (iii) les ONG ou associations locales.
+ View more
Indicators
Biophysical
Number of innovations or new technologies developed / applied 1
Empowerment
Number of CBOs / NGOs formed or registered through the SGP project 2
Biophysical
Hectares of degraded land rest 1
Livehood
Number of households who have benefited* from SGP project 60

Grantee Contact

Ms. Geneviève NDJIKI
Phone: (237) 695 258 126
Email: ndjikigen@yahoo.fr / asdcameroon@gmail.com
 

Address

rue Onambélé Nkou, sis derrière la DGSN face imprimerie colorix
Yaoundé , Centre , BP : 20302

SGP Country office contact

Ms. Mpeck Nyemeck Marie-Laure
Email:
Mr. Fogué Aimé Kamga
Phone:
(237) 22 20 08 00/22 20 08 01
Email:

Address

c/o UNDP Office, P.O. Box 836
Yaounde