Appui au processus de préparation de la société civile en vue de son implication/contribution à l’élaboration de la stratégie nationale REDD+ du Cameroun
Appui au processus de préparation de la société civile en vue de son implication/contribution à l’élaboration de la stratégie nationale REDD+ du Cameroun
Les forêts, de par leur capacité à fournir des services éco systémiques de base tels que les ressources en eau, la protection des sols et de la biodiversité, jouent un rôle capital dans la lutte contre les changements climatiques. Cependant ces trois dernières décennies, on a assisté à une disparition de plus en plus croissante de ces forêts notamment due à l’action humaine. Conscients de ce fait, de nombreuses initiatives ont été entreprises sur les plans politiques et institutionnels pour inverser la tendance à la déforestation. En 2007, le Groupe Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC) a reconnu que la réduction de la déforestation des forêts tropicales représente une stratégie importante pour la réduction des émissions globales de carbone. Depuis cette date, le mécanisme de Réduction d’Emissions issues de la Déforestation et Dégradation (REDD) occupe une place prépondérante dans le débat international, devenant une importante stratégie à court et à moyen terme pour minimiser les effets nuisibles des changements climatiques. Au niveau du Bassin du Congo le processus REDD a connu une adhésion politique à travers la déclaration d’intention des chefs d’Etat qui se sont engagés entre autre à développer des politiques, stratégies et programmes REDD+ qui ciblent les principales causes de la déforestation et de la dégradation des forêts. Les expériences en matière de REDD dans le bassin du Congo et en particulier au Cameroun ont assez avancées et le document de R-PP du Cameroun a récemment été validé. Toutefois, dans le cadre de la mise en place de stratégies nationales REDD+ réellement inclusives, il est prévu que les différents acteurs de la plateforme nationale REDD & CC, principale interlocuteur de la société civile soient impliqués dans les processus nationaux. Jusqu’ici, les démembrements régionaux (10) et communaux (33 communes pilotes) ont déjà été mise en place. Cependant on y note une absence de sensibilisation, de formation, d’information et de consultation ciblée de ces démembrements dans des cadres bien précis. Seul les régions du Centre, Est et Sud, correspondant à la zone agro-écologique n° 2 (zone forestière bimodale) ont bénéficié du mécanisme de renforcement de capacité et de consultation de ses acteurs ce, à travers un financement acquis auprès du Central African Regional program for the Environment (CARPE). Conformément à l’objectif du GEF-SGP qui est de combler les lacunes dans les approches de conservation à travers notamment le renforcement des capacités des acteurs, le RFC, membre de la plate-forme nationale REDD+ & CC de la société civile, se propose d’étendre cette activité dans les régions du Nord-ouest et de l’Ouest. Ces régions correspondent quant à elles à la zone agro-écologique n°3 (zone des hauts plateaux).
Deux logiques vont orienter les activités de ce projet à savoir, une phase de sensibilisation de masse à travers les radios communautaires et une phase de sensibilisation, formation dites de proximité à travers l’organisation des ateliers de sensibilisation, information, formation et consultation dans chaque région du projet. L’activité de consultation quant à elle verra la participation de toutes les parties prenantes pour l’adoption d’une position commune sur le processus REDD+ et les changements climatiques au Cameroun. Ainsi, le RFC invitera 40 membres d’Organisation Société Civile par région constitués de toutes les couches socio-professionnelles (hommes, femmes et jeunes). A l’issu de ces ateliers, les participants seront mieux outillés sur les différentes thématiques REDD & CC afin de contribuer efficacement dans le cadre des différentes étapes d’élaboration de la stratégie nationale REDD+ du Cameroun.
 
Loading map...

Project Snapshot

Grantee:
RESEAU DE FORESTERIE COMMUNAUTAIRE
Country:
Cameroon
Area Of Work:
Biodiversity
Grant Amount:
US$ 18,194.00
Co-Financing Cash:
US$ 2,054.38
Co-Financing in-Kind:
Project Number:
CMR/SGP/OP5/Y4/CORE/BD/14/03
Status:
Satisfactorily Completed
Project Characteristics and Results
Inovative Financial Mechanisms
Concernant l’approche méthodologique, pour l’exécution des ateliers, la méthodologie adoptée est fondée sur l’approche participative et interactive. Les communications des exposants serviront de base fondamentale pour les discussions lors du débat et des travaux en carrefour. La technique utilisée sera celle s’appuyant sur la visualisation et la communication interactive. Le projet va utiliser la technique de l’andragogie étant entendu que les personnes qui seront présentes à la réunion sont essentiellement des adultes. Une évaluation de la formation est prévue. A l’issue de chaque atelier, un procès-verbal de la session de formation sera adopté.
Gender Focus
La prise en compte des aspects genre constitue une préoccupation capitale dans l’exécution du projet. L’unité de gestion du projet s’assurera lors des sessions de sensibilisation et formation qu’on retrouve parmi les participants un nombre significatif de jeunes, de femmes et des populations autochtones. En fait on devra s’assurer que toutes les composantes de la communauté sont représentées (femmes, hommes, jeunes, peuples autochtones) et ce dans le respect strict des quotas prescrits dans le projet.
+ View more
Indicators
Empowerment
Number of women participated / involved in SGP project 20
Empowerment
Number of indigenous people participated/involved in SGP project 8

Grantee Contact

M. Jean ABBE ABBESSOLO
Email: rfc_centre@yahoo.fr
 

Address

MINI FERMEMelen
Yaoundé , Centre , BP: 885

SGP Country office contact

Ms. Mpeck Nyemeck Marie-Laure
Email:
Mr. Fogué Aimé Kamga
Phone:
(237) 22 20 08 00/22 20 08 01
Email:

Address

c/o UNDP Office, P.O. Box 836
Yaounde