Projet de protection des écosystèmes et de conservation de la biodiversité dans les cantons de Tchabawol et Djiddel
Projet de protection des écosystèmes et de conservation de la biodiversité dans les cantons de Tchabawol et Djiddel
Les villages de Tchabawol et de Djiddel sont situés respectivement au Centre et au Nord-Est de l’arrondissement de Bogo, entre les latitudes 10°45N et 10°55N et les longitudes 14°37E et 14°47E. Cette position géographique place les deux villages à proximité de plaines inondées du Mayo Tsanaga. En effet, l’arrondissement de Bogo tout entier est la partie la plus humide du Département du Diamaré. Mais, les caprices du climat, la rudesse des conditions climatiques, l’augmentation exponentielle de la population dans la ville de Maroua, contribuent à la surexploitation des ressources naturelles (eau, sols, arbres). Ainsi paradoxalement, les populations assistent impuissantes à l’assèchement inhabituel et précoce des points d’eau (puits, forages et mares à bétails, etc.) autrefois permanents et à l’apparition des hardés (terres dégradées et infertiles du fait de leur encroutement progressif). L’aménagement de deux mares d’eau par l’augmentation de leur capacité de collecte d’eau, le boisement de leur périmètre et la réintroduction des plantes spécifiques de la zone sahélienne, disparues dans le canton (l’agave, l’aloès, la Brachiariaruziziensis, la Crotalaireretusa, etc.) permettra de restaurer ces zones humides, d’augmenter la capacité de recharge de la nappe phréatique, d’améliorer la longévité des puits et forages situés à proximité ou en aval, d’améliorer les revenus des populations par la diversification et le développement des activités génératrices de revenus pratiquées autour de ces mares d’eau. Le boisement ciblé des villages par les arbres fruitiers contribuera à améliorer la santé des femmes et des enfants par la production locale des fruits dans chaque famille. De plus, les femmes pourront, par une bonne organisation, améliorer leurs revenus par la conservation et la transformation des fruits (séchage, poudre de fruits, fabrication de jus naturels, etc.) Le présent projet vise par conséquent à réaliser le Résultat 1 de la GEF / SGP Stratégie Programme Pays Cameroun (améliorer la gestion et la protection des écosystèmes [habitats fauniques, mares d’eau, hydrosystèmes et bassins versants] par une meilleure gestion de l’eau et des sols [conservation de l’eau et de sols] ; lutte contre l’érosion et lutte contre la désertification, restauration des terres dégradées par une gestion intégrée. Les arbres, pâturages, sols, eaux, rivières, zones humides sont gérés et protégés globalement et de façon synergique pour une meilleure visibilité du paysage.)
 
Loading map...

Project Snapshot

Grantee:
IFRIQIA THE ROOT
Country:
Cameroon
Area Of Work:
Biodiversity
Land Degradation
Grant Amount:
US$ 28,192.00
Co-Financing Cash:
Co-Financing in-Kind:
US$ 3,840.00
Project Number:
CMR/COMDEKS/2014/03
Status:
Satisfactorily Completed
Project Characteristics and Results
Promoting Public Awareness of Global Environment
La communication est basée sur les sessions de sensibilisation qui seront déployées tout au long du projet.
Gender Focus
Une attention particulière sera donné aus femmes dans le cadre de la mise en oeuvre de ce projet. Ainsi nous obtiendrons la mobilisation des femmes (associations et GIC féminins) et l’apprentissage de l’alphabet pour des femmes adultes sans oublier la mobilisation des jeunes.
+ View more
Indicators
Biophysical
Hectares of land sustainably managed by project 1

Grantee Contact

Mr Greg KOHN NKEN
Phone: (237) 33 09 84 96
Email: ifriqiaroot@yahoo.com
 

Address

Rue Douggoi
Maroua , Extrême-Nord , 952

SGP Country office contact

Ms. Mpeck Nyemeck Marie-Laure
Email:
Mr. Fogué Aimé Kamga
Phone:
(237) 22 20 08 00/22 20 08 01
Email:

Address

c/o UNDP Office, P.O. Box 836
Yaounde