Appui à la conservation et au développement d’une filière de valorisation de la mangue sauvage (Irvingia spp.) dans le bassin de production de la commune d’akom II en périphérie nord du Parc de Campo Ma’an
Appui à la conservation et au développement d’une filière de valorisation de la mangue sauvage (Irvingia spp.) dans le bassin de production de la commune d’akom II en périphérie nord du Parc de Campo Ma’an
La mangue sauvage (Irvingia spp) occupe une place de choix parmi les PFNL à forte valeur ajoutée de la zone forestière du Cameroun. Un véritable marché existe pour la ressource et elle a les potentialités d’améliorer significativement les moyens d’existence des populations en zone rurale. Les enquêtes socioéconomiques sur la production et la commercialisation de la Mangue sauvage dans les départements de la Mémé, Mvila, Océan, Vallée du Ntem (MEM, 2000), montrent que le front de collecte de la mangue sauvage s’éloigne davantage des villages vers la forêt du fait de la rareté de plus en plus noté cette ressources dans les agro-forêts villageois. De plus la production est essentiellement assurée pour la plupart par des reliques de vieilles tiges de semenciers, les tiges d’avenir étant rares. Ceci a pour corollaire, les conflits sociaux liés à l’accès à la ressource et la pression anthropique sur le Parc de Campo Ma’an qui couvre 261 443 ha.

Aussi, malgré l’importance économique de la mangue sauvage, le marché n’est pas toujours équitable et ne profite que très peu aux plus pauvres que sont les producteurs. Parmi les facteurs responsables, il y a entre autres la difficulté d’accès des organisations paysannes aux documents légaux pour la commercialisation, la faiblesse du système d’information sur le marché, l’insuffisance des équipements appropriés pour la transformation, la faiblesse des capacités techniques et d’esprit entrepreneurial au sein des communautés.

Au vu des menaces de dégradation qui pèsent sur la ressource, en particulier sur l’espèce Irvingia spp., le projet vise à favoriser la gestion durable des arbres hors forêts à travers la formation des populations bénéficiaires aux techniques de domestication (greffage, marcottage et bouturage) en partenariat avec l’ICRAF qui a développé et maitrisé ces techniques. Ce projet vise également en partenariat avec l’organisation locale associée le CADER, le développement d’une micro-entreprise locale de transformation, de conditionnement et de commercialisation de la mangue sauvage afin qu’elle assure des bénéfices adéquats aux communautés locales cibles tout en préservant la biodiversité.

Pour satisfaire les normes de légalité exigées, les productrices recevront des formations axées sur des thèmes tels : le code forestier et de l’environnement, la fiscalité des PFNL, l’entreprenariat rural. Pour satisfaire les normes de qualité, le projet va améliorer les techniques traditionnelles de transformation et de conditionnement et un voyage d’échange sera organisé dans d’autres communautés/organisations actives dans la filière (exemple Communautés de Ngoulémakong, ONG FONJAK). Il s’agira de former les femmes et les doter en équipements pour une meilleure extraction des amandes, la production et le conditionnement de la pâte de mangue sauvage, la production de la poudre de mangue sauvage et des autres produits dérivés.
 
Loading map...

Project Snapshot

Grantee:
MILLENNIUM ECOLOGIC MUSEUM
Country:
Cameroon
Area Of Work:
Biodiversity
Grant Amount:
US$ 48,683.00
Co-Financing Cash:
US$ 18,385.00
Co-Financing in-Kind:
US$ 44,871.00
Project Number:
CMR/SGP/OP5/Y3/STAR/BD/13/09
Status:
Satisfactorily Completed
Project Characteristics and Results
Emphasis on Sustainable Livelihoods
- Produits forestiers non ligneux (valorisation et promotion/professionnalisation de filière)
Inovative Financial Mechanisms
- Création d’un fond rotatif pour l’autonomisation des femmes de la zone de mise en œuvre du projet.
+ View more
Indicators
Biophysical
Number of globally significant species protected by project 1
Livehood
Number of individuals (gender diaggregated) who have benefited* from SGP project 500

Grantee Contact

M. NKONGMENECK Bernard-Aloys
Phone: +237 99995408
Email: bnkongme@yahoo.fr
 

Address

Rue Onana Meuble, Obili
Yaoundé , Centre , Po Box: 8038

SGP Country office contact

Ms. Mpeck Nyemeck Marie-Laure
Email:
Mr. Fogué Aimé Kamga
Phone:
(237) 22 20 08 00/22 20 08 01
Email:

Address

c/o UNDP Office, P.O. Box 836
Yaounde