Projet de renforcement des capacités des jeunes et des femmes de l’arrondissement de Mbalmayo sur la protection de l’environnement
Projet de renforcement des capacités des jeunes et des femmes de l’arrondissement de Mbalmayo sur la protection de l’environnement
L’arrondissement de Mbalmayo est une zone essentiellement agricole. En effet, plus de 80% de la population vivent des activités agropastorales (agriculture, élevage, pêche, pisciculture …) et près de 60% de l’agriculture. Cette agriculture est pratiquée de façon itinérante sur brulis entrainant ainsi une destruction massive des forêts. Les paysans tiennent cette habitude du fait qu’ils ne maitrisent aucune technique de fertilisation biologique des sols et ne sont pas à mesure d’acheter des engrais chimiques qui coûtent de plus en plus chers alors que ces derniers sont très pauvres et vivent parfois avec moins d’un Euro par jour et par famille.
De plus, la jeunesse de Mbalmayo qui constitue la couche la plus dense de la pyramide et garant de notre environnement de demain est très peu impliquée ou préparée pour les questions environnementales. En effet, les programmes scolaires proposent quelques pistes de formation dans ce sens, mais sans réelles activités spécifiques pouvant inciter les jeunes à se sentir acteurs principaux.
Le présent projet vise à apporter un début de solution à ces problèmes en inculquant à la jeunesse et aux paysans de cette localité les reflex de protection de l’environnement. Il s’agira en fait de :
- Freiner la déforestation par les paysans à travers l’initiation à la fertilisation biologique des sols. Cette action permettra aux paysans de se stabiliser dans les jachères abandonnées et favorisera en même temps l’amélioration des rendements agricoles et donc des conditions de vies des bénéficiaires.
- Initier les paysans au reboisement en général et ceux des espèces médicinales et PFNL en particulier. Cette action vise la restauration d’au moins 10 hectares de forêts détruite et l’amélioration du statut de conservation d’au moins 10 espèces de plantes médicinales et PFNL (Irvingia gabonensis, Garcinia cola, Garcinia lucida, Cola acuminata, Alstonia congensis, Guirbourtia tessmannii, Baillonella toxisperma, Ricinidendron heudelotii …)
- Initier les jeunes en âge scolaire à la protection de l’environnement à travers des séminaires sur l’éducation environnementale, la création et/ou redynamisation des Club environnement au sein des établissements scolaires, la création des espaces verts et /ou jardins scolaires et les voyages d’échanges.
 
Loading map...

Project Snapshot

Grantee:
ORGANISATION DES FEMMES ACTIVES POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE
Country:
Cameroon
Area Of Work:
Land Degradation
Grant Amount:
US$ 31,437.00
Co-Financing Cash:
US$ 2,282.00
Co-Financing in-Kind:
US$ 15,386.00
Project Number:
CMR/SGP/OP5/CORE/LD/12/02
Status:
Satisfactorily Completed
Project Characteristics and Results
Project sustainability
- Formations des jeunes : lors de ces formation destinées aux élèves, des thématiques sur la protection de l’environnement ont été abordées et pour graver à jamais ces notions dans les jeunes cerveaux, des supports ont été distribués sous forme de poster. Cette astuce permettait aussi de faire une sensibilisation continue au sein des établissements scolaires ciblés ; - Les plantes ornementales plantées dans les espaces verts dans les établissements y resteront aussi longtemps que les espaces seront entretenus, assurant ainsi la pérennité des actions du projet ; - Par ailleurs, le voyage d’échange restera une expérience inoubliable gravée dans les mémoires des participants car il a été une occasion idoine pour ces élèves de toucher du doigt certaines réalités de la protection de l’environnement ; - Toutes les formations organisées pour les organisations paysannes au niveau des villages ont été suivies des séances pratiques permettant ainsi aux apprenants d’assimiler les leçons et de pratiquer à volonté ce qu’ils ont appris ; - Les plantations d’essences sylvicoles mises en place auront des effets à long terme qui seront perceptibles de nombreuses années après la fin du projet ; - Les bananeraies mises en place sont des exploitations plus ou moins pérennes. Cette activité permettra de pérenniser les revenus générés par le projet et à rendre durable les effets du projet.
Promoting Public Awareness of Global Environment
Au moins 500 élévès dont 150 fille sont sensibilisés sur les thématique environnementales adressées par le programme.
+ View more
Indicators
Empowerment
Number and type of support linkages established with local governments/authorities 10
Biophysical
Hectares of land sustainably managed by project 0

Grantee Contact

Mme Françoise Mireille Nguimatio
Phone: +237 698758865
Email: ofadedcam@gmail.com; nguimatio123@gmail.com
 

Address

Ngallan, lieu-dit carrefour Madonna
Mbalmayo , Centre , BP : 27

SGP Country office contact

Ms. Mpeck Nyemeck Marie-Laure
Email:
Mr. Fogué Aimé Kamga
Phone:
(237) 22 20 08 00/22 20 08 01
Email:

Address

c/o UNDP Office, P.O. Box 836
Yaounde