Gestion sans risques des déchets radioactifs issus de la médecine nucléaire : le cas de l’Hôpital Général de Ngousso à Yaoundé
Gestion sans risques des déchets radioactifs issus de la médecine nucléaire : le cas de l’Hôpital Général de Ngousso à Yaoundé
Au Cameroun, certains centres hospitaliers à l’instar de l’Hôpital Général de Ngousso, ont recours à la médecine nucléaire très usitée en raison de ses résultats appréciables dans le diagnostic et le traitement des tumeurs cancéreuses entre autres.
D’une efficacité certaine, elle consiste en l ‘ingestion par l’organisme de substances radioactives par voie buccale ou encore par la peau et qui sont ensuite évacuées par la voie des urines et de la transpiration. Ces substances radioactives ont des durées de vie assez courtes (6heures pour le technétium 99 et 16 jours pour l’iode 131 et produisent des déchets tant liquides que solides.
Les déchets liquides alors constitués par les urines recueillis, et les déchets solides (constitués par la literie du malade auquel s’ajoute le matériel utilisé par le médecin) demeurent radioactifs pendant une durée pouvant aller jusqu’à seize(16) jours pour l’Iode 131. Le problème qui se pose ici est qu’en les rejetant directement dans la nature sans que leur activité n’ait décrue, on injecte des éléments radioactifs de haute activité dans l’environnement et d’un risque localisé, on passe à un risque beaucoup plus étendu, difficile à gérer.
Ces déchets radioactifs mal gérés ont des conséquences sur les sols qui constituent une source de revenus pour une population qui vit également des fruits des cultures vivrières et de l’élevage .Bien plus ,en rejoignant les eaux courantes telles que les cours d’eaux ,marécages et rivières environnantes qu’elles polluent notamment, il en résulte systématiquement non seulement un danger pour la faune domestique ,mais encore et indirectement pour l’homme au titre de leur consommation.
La Stratégie Nationale de Gestion des Déchets au Cameroun du Ministère de l’Environnement, de la protection de la nature et du développement durable (2007-2015) fait état, s’agissant de ces déchets, de nombreuses insuffisances au rang desquels l’inadéquation des infrastructures sanitaires par rapport aux sites d’implantation, la méconnaissance de la nocivité des déchets, l’absence de données quant à leur quantité et de structures de collecte et de stockage. Cette stratégie nationale qui prévoit que « ces déchets …soient collectés et éliminés par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) » illustre l’inadéquation des réponses apportées au niveau stratégique.
Ce projet porte sur la gestion sans risques des déchets hospitaliers radioactifs issus de la médecine nucléaire à partir du cas de l’hôpital général de Ngousso à Yaoundé.
De façon générale, ce projet consistera à promouvoir une gestion rationnelle et sans risques de ces déchets hospitaliers à partir de la connaissance et de la maitrise du circuit de leur élimination notamment.
L’implication du personnel médical, non médical, de la commune, des départements ministériels sectoriels, des entreprises privées de collecte, de l’Agence Nationale de Radioprotection(ANRP),les associations des femmes et des jeunes, sera favorisé tout au long de la mise en œuvre du projet d’où son approche participative qui visera ,au terme du projet ,non seulement une appropriation des résultats du projet par les parties prenantes mais également sa durabilité.
 
Loading map...

Project Snapshot

Grantee:
FOUNDATION FOR ENVIRONMENT AND DEVELOPMENT
Country:
Cameroon
Area Of Work:
Chemicals
Grant Amount:
US$ 45,496.00
Co-Financing Cash:
Co-Financing in-Kind:
US$ 48,228.00
Project Number:
CMR/SGP/OP5/CORE/CH/12/04
Status:
Satisfactorily Completed
Project Characteristics and Results
Capacity - Building Component
Comme élément de renforcement des capacités, on peut citer l’organisation de : un (01)atelier de lancement du projet pour expliquer aux parties prenantes les objectifs, les résultats du projet, et valider le plan de travail. - en partenariat avec les experts de l’Agence Nationale de Radio Protection (ANRP), dix (10) séances de sensibilisation et d’information du personnel médical et non médical de l’hôpital général de Ngousso, de Douala et HGOY sur les risques/dangers liés à la manipulation et au processus d’élimination des déchets radioactifs. Des réunions de sensibilisation, et de formation du public cibles y compris les populations environnantes de l’HGY, HGOPY, les représentants des administrations sectorielles (MINSANTE, MINEPDD) et des entreprises privées de collecte des déchets.
Policy Impact
Les données recueillies seront mises à la disposition du MINEPDED qui pourra les utiliser pour mieux renseigner la mise en place d’une législation spécifique et la prochaine stratégie nationale de gestion des déchets, tout au moins dans ses aspects relatifs aux déchets hospitaliers spéciaux.
+ View more

Grantee Contact

Mme Aurélie Schlick
Email: aureliemk@yahoo.fr
 

Address

Rue Hôpital de Biyem Ass
Yaoundé , Centre , BP : 593

SGP Country office contact

Ms. Mpeck Nyemeck Marie-Laure
Email:
Mr. Fogué Aimé Kamga
Phone:
(237) 22 20 08 00/22 20 08 01
Email:

Address

c/o UNDP Office, P.O. Box 836
Yaounde