Projet de promotion de l’agro biodiversité en milieu périurbain par la mise en place du Jardin Potager Africain dans la Communauté de Doga (Lamordé/CUN),
Projet de promotion de l’agro biodiversité en milieu périurbain par la mise en place du Jardin Potager Africain dans la Communauté de Doga (Lamordé/CUN),
Le système de production agricole pratiqué par les populations de Doga est basé sur une agriculture pluviale qui repose sur la culture du mil, du sorgho, du niébé et de l’arachide sur des sols appauvris sans apport d’engrais en quantité adéquate.
Par ailleurs, la pluviométrie est faible et mal distribuée, on assiste ainsi à une baisse progressive de la productivité (300kg par hectare du mil) et à une dégradation continue des espèces agroforestières existantes qui sont une source importante de revenus et de produits alimentaires des populations et notamment les couches les plus vulnérables.
La persistance de la crise alimentaire au Niger nous force à garder à l’esprit qu’il est urgent de trouver de nouvelles méthodes de production alimentaire qui seraient toutes à la fois écologiquement rationnelles, viables sur le plan économique et socialement acceptables et profitables pour la population rurale.
C’est dans ce contexte que le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a effectué une mission dont l’un des objectifs stratégiques est de développer un partenariat avec l’ICRISAT en vue de la promotion de l’entreprenariat dans le domaine de l’environnement et de la gestion des ressources locales.

Cette mission a apprécié l’opportunité qu’offre l’ICRISAT dans le cadre de la diversification des cultures par le développement de la ferme écologique et du Jardin Potager Africain y compris la culture et l’exploitation du palmier dattier ainsi que les contraintes liées à la disponibilité des vitroplants et la vulgarisation de la technique de production.
Les deux parties se sont ainsi engagées à développer un partenariat technique pour une meilleure intégration de la technologie dans le développement local et l’atteinte des OMDs. Dans le but de concrétiser cet engagement, le GEF/SGP/PNUD s’engage à appuyer des groupements féminins aux environs de Niamey en vue de reproduire et démontrer, à titre pédagogique, la pertinence du jardin potager africain (JPA) dans la réduction de la vulnérabilité et le développement local.
C’est dans ce contexte que la nécessité d’encourager le transfert de ces technologies en milieu paysan et sous forme de démonstration s’est imposée.
L’ICRISAT a identifié un groupement des femmes et un site non loin de Niamey pour la mise en œuvre du projet. Le groupement des femmes Modjéré Hebbama a formulé l’intention de signer une convention avec ICRISAT pour l’appui technique et le transfert de technologie.
C’est ainsi que le village de Doga a octroyé un site non clôturé d’un hectare sis à Doga en vu de permettre aux femmes de pratiquer la technologie de la diversification des cultures est identifié pour abriter la démonstration.
 

Project Snapshot

Grantee:
Groupement Modjéré HEBBAMA
Country:
Niger
Area Of Work:
Biodiversity
Grant Amount:
US$ 23,220.00
Co-Financing Cash:
Co-Financing in-Kind:
US$ 1,704.00
Project Number:
NER/SGP/CORE/OP4/Y3/2009/07
Status:
Satisfactorily Completed

Grantee Contact

Mme Hadiza SOUMANA
Phone:
 

Address

Tel:22796181564
Doga , Tillaberi , 13711

SGP Country office contact

Mr. Bassirou DAN MAGARIA
Email:

Address

Avenue Mali Bero à coté de la station TOTAL
Niamey, CUN, B.P. 11207